Résumé de la troisième journée de championnat

CSS MONTPELLIER – ASLS QUINCY VOISINS : LES RENARDS ONT DE NOUVEAU FRAPPÉ !

Le 4 Novembre 2017, l’équipe de CSS Montpellier organise le match face aux Renards. Notons que c’est la première confrontation entre les deux équipes.

D’un côté, nous avons les Coqs naissants, qui débutent leur saison avec des défaites au compteur. De l’autre côté, les Renards ont vécu plusieurs compétitions jusque-là et sont actuellement en troisième place du classement.

Le match démarre, la différence du niveau se fait immédiatement sentir, nous constatons aussi l’absence de R. LACOMBA chez les Coqs et de M. HELMSTETTER chez les Renards.

D’emblée, l’équipe de Quincy-Voisins effectue une démonstration de force, en creusant l’écart, en essayant de l’empirer dans l’espoir d’obtenir un goal average, l’un des enjeux pour cette équipe puisqu’elle essaie de rivaliser les deux autres équipes du podium : Lyon et Limoges.

Le CSS Montpellier, mis en difficulté, compte sur L. GLINEL (1 but) pour tenter plusieurs tirs offensifs, qui seront arrêtés par L. QUAGLIOTTI (23 arrêts). La manque d’initiative chez les Coqs aura été la plus grosse faiblesse de l’équipe, et justement, au second mi-temps, L. GLINEL se blesse.

Cette blessure déclenchait en les Coqs une prise de conscience : pour avancer, il fallait que ses coéquipiers osent et tirent eux aussi, d’où les 2 buts de S. CAMBON.

Chez les Renards, les buts s’enchaînent et la défense s’endurcit : leurs adversaires auront pu mettre 4 buts dans la première partie du jeu, tandis qu’ils en mettaient que deux dans la dernière partie.

Vient le moment où la phase du jeu s’accélère et provoque une confusion au sein des Renards, cette petite phase a permis à C. LASCOMBE de marquer trois fois.

Cette erreur digne d’un débutant a vite été rectifiée : à la tête des Renards, le MVP I. KOITA a mis 12 buts, suivis de F. HEURTEL (7 buts) et de R. RIVALIN (6 buts).

Le reste de l’équipe a pu apporter leur contribution avec les 4 buts de M. QUAGLIOTTI et les 3 buts de X. QUAGLIOTTI, de S. GUGLIELMI et de S. WATTEBLED.

Notons aussi qu’un bon nombre de tirs a été arrêté par D. AMBROISE (21 arrêts).

Le résultat n’est en rien surprenant, mais nous pouvons féliciter les Coqs de s’être montrés guerriers jusqu’au bout. Quant aux Renards, ils préparent déjà leur prochain match choc, contre ASS Lyon.

La soirée s’est terminée par un banquet dans un restaurant-buffet à volonté, où l’ambiance régnait et la rivalité a été vite oubliée.

SSS LIMOGES – ASS LYON : EN COURSE POUR LA PREMIERE PLACE

Limoges accueillait Lyon, comme dans les précédents matchs, les deux équipes ont livré un match monstrueux ! on retrouve les 2 équipes avec leurs effectifs au complet.

Un début de match au ralenti par les limougeauds de Julien GOY, les Lyonnais emmené par Nicolas Auguste ont bien débuté en les menant de 3 buts pendant au moins 15 minutes.

Malgré une bonne premier mi-temps, les lions ont essayé de tenir jusqu’au bout, les taureaux ont réussi à renverser la tendance en les menant 16 à 11 !

La deuxième mi-temps s’annonce chaud, avec l’équipe de Lyon survolté avec N. AUGUSTE et F. PAUCET qui cherchent a tout moment de recoller au score, malgré une très bonne défense de V. COTTINEAU, J. NOUARD et A. BAGROWSKI.
Les ailiers limougeauds B. BRULE  et R. BEN NETICHA ont mis le feu dans les buts de A. SAN FILLIPO.

De plus pendant environ 4 minutes les Limougeauds ont essuyé des suspensions qui se sont retrouvé à 4 joueurs contre 6 de Lyon. les Lions n’avait réussi a mettre qu’un seul but alors que les Taureaux ont réussi a mettre 2 buts !

Puis signe la fin du match, les Taureaux on su maitriser leur match en battant les Lions de 31 à 25.

On retrouve le coté chaleureux des 2 équipes lors de la 3ème mi-temps en partageant leurs exploits et fous rire !

CSS NANTES – CSSM PARIS : UNE GROSSE SURPRISE !

Nantes reçoit Paris, Les tigres Nantais partais favori mais les requins Parisiens peuvent créer la surprise.

L’entraineur des requins, E. MUNOZ fait ses débuts pour gérer ses joueurs. Eddy est entendant et signant la LSF, passionné du handball participe aux entrainements et à la progression des requins.

Un début de match qui commence très fort avec des score serré, Les tigres sont emmené par S. PUGET avec quelques joueurs en manque d’expérience ont pu jouer leur tactique jusqu’au bout. Les requins ont aligné leurs joueurs expérimenté avec le retour de R. CYPRES sur les terrains en laissant de coté leurs nouveaux jeunes joueurs décidé par E. MUNOZ.

Pendant toute la durée du match fut intense sur les deux cotés, le gardien des tigres J.J. BRESTIN au top de sa forme a su arrêter des multiples tir des Parisiens de R. TEINTURIER, M. LATAILLADE et R. CYPRES.les tigres ont pu compter de leur joueurs S. PUGET, F. TRAVIER et N. COSTE pour leurs buts et tenir de leur rythmes.

E. MUNOZ décide de faire entrer leurs jeunes joueurs en deuxième période, et de donner des conseils tactiques qui a pu porter ses fruits en prenant de la distance au score dans les 3 minutes avant la fin du match suite à une erreur de stratégie de la part de Nantes d’avoir fait changer de poste S. PUGET, et ont commencé à lâcher leurs défenses.

Paris vient de remporter sa première victoire de la saison ! c’est la plus grosse surprise, cela prouve que les toutes équipes peuvent progresser rapidement !

Le meilleur joueur parisien est attribué au jeune espoir G. ADIN et le meilleur joueur Nantais est attribué à S.PUGET.

 

La suite du championnat s’annonce très alléchant et pleine de suspenses pour le classement final !
Vive le Handball Sourds !